Nous suivre
Voyages en Général

Les endroits hipsters de Tel Aviv

Vendredi, 2 mai 2014

Destination incontournable de la jeunesse mondiale branchée et nocturne, Tel-Aviv est devenue depuis quelques années the place to be ! Surnommée à dessein la ville qui ne dort jamais, Tel Aviv regorge d’endroits où manger et faire la fête tout au long de son séjour.

Tel Aviv hipster(photo : Thomas Leuthard)

Tel Aviv, ville d’art

A la fois capitale de la mode d’Israël et siège de l’orchestre philharmonique de l’Etat, Tel-Aviv regorge de musées à découvrir comme The Yitzhak Rabin Center, le musée de Tel Aviv, le musée d’art de Tel Aviv et ses superbes expositions ou encore l’incroyable Design Museum, etc. Plusieurs maisons d’architecte sont aussi à voir absolument tandis que dans un autre registre, Hiriya, la montagne de déchets ménagers est aussi une attraction touristique de la ville.

Le poumon d’Israël

Dynamique, branchée, jeune et ouverte d’esprit, Tel Aviv est une ville comme aucunes autres. La grande mode est à l’encanaillement dans les nombreux bars et boites de nuits qui parsèment le boulevard Rothschild. Dès que la nuit tombe, les jeunes prennent possession de ce boulevard, apprêtés et prêts à faire la fête jusqu’à l’aube. Entre bar à shorts, resto-bar et club, on a l’embarras du choix pour faire la fête à Tel-Aviv. Et si comme chez nous, le jeudi soir jusqu’au vendredi matin est entièrement dédié à la fête, à Tel-Aviv, tous les soirs se ressemblent et offrent son comptant de nuits fiévreuses et torrides. Pensez au lendemain de la fête et réservez votre hotel à Tel Aviv, Israël pour vous prélasser et vous reposer.

Faire la fête mais manger aussi !

Après ou avant de se rendre dans tous les endroits branchés et bouillonnants de la ville, une petite escale gastronomique est la bienvenue. Et pour cause ! La cuisine d’Israël est une cuisine réputée. Vous y découvrirez pita et houmous, téhina et falafels. Fruit d’une cuisine mélangeant plusieurs origines : hongroise, polonaise, roumaine, palestinienne, libanaise et jordanienne, la cuisine israélienne vaut le détour.

Bilan : Tel Aviv est un endroit où s’enrichir culturellement parlant, où faire la fête jusqu’au petit matin et où recommencer dès le lendemain soir en se mélangeant à la jeunesse locale qui ne semble jamais se fatiguer.

Mots-clés: 

Partagez cet article:



Laissez un commentaire

 (obligatoire)
 (ne sera pas rendue publique) (obligatoire)

Pourquoi cette question ?

destination